Aider les travailleuses et travailleurs

qui ont des enfants ayant des besoins
spéciaux à surmonter les obstacles

Comment s’en sortir

Lorsque la charge des aidants naturels devient trop lourde

  • Allégez votre charge, même si pour cela vous devez faire reposer une partie de vos responsabilités sur les épaules de quelqu’un d’autre.
  • Adonnez-vous à cette chose que vous aimez tout particulièrement faire, même si le moment n’est pas le mieux choisi.
  • N’ayez pas honte de pleurer. En pleurant, vous laissez sortir bien davantage que des larmes.
  • Prenez une marche!
  • Arrêtez tout. Trouvez un coin tranquille et écrivez toutes ces choses qui vous rendent heureuse ou heureux.
  • Confiez certaines de vos responsabilités à quelqu’un d’autre. Libérez-vous, même si ce n’est que pour une heure.
  • Veillez à prendre suffisamment de repos même si pour cela vous devez demander à quelqu’un de rester pour s’occuper de la personne dont vous prenez soin.
  • Prenez les choses comme elles viennent. N’essayez pas de tout planifier.
  • Ne vous obligez pas à faire certaines choses si vous êtes trop épuisée pour les faire. La vaisselle sale peut bien demeurer dans l’évier pendant des jours s’il le faut.
  • Respirez! Prenez de grandes inspirations. Respirez lentement et profondément. Il est surprenant de constater à quel point les aidantes et aidants naturels retiennent leur souffle sans s’en rendre compte.
  • Faites la part des choses :

-       Sachez que vous ne pouvez pas créer une vie parfaite pour la personne dont vous prenez soin. La vie n’est pas parfaite.

-       Rappelez-vous que les choses ne fonctionnent pas toujours comme on aimerait qu’elles fonctionnent.

-       Reconnaissez que vous ne pouvez pas tout faire.

-       Partagez vos sentiments avec quelqu’un en qui vous avez confiance et permettez-lui d’être honnête avec vous.

-       Sachez quand lâcher prise. Il nous arrive souvent de nous accrocher inutilement à certaines choses.

-       Ne perdez jamais de vue les bienfaits que vous apporte la vie.

  • Voici quelques exemples de ce que je fais quand mes responsabilités deviennent trop lourdes à porter :

-       Je fais le ménage dans mes bijoux (rien de bien spectaculaire, mais il s’agit tout de même d’une de mes activités favorites dans ce genre de situation).

-       Je relis de vieilles cartes de souhait et de vieilles lettres; quelques minutes, et me voilà transportée à une autre époque.

-       Je me donne un bain de pieds. Je laisse tout d’abord tremper mes pieds dans de l’eau très chaude pendant trois minutes, puis je les plonge dans de l’eau froide pendant une minute.

-       Je téléphone à quelqu’un à qui je n’ai pas parlé depuis des années, une ancienne amie d’école par exemple.

Et voici une activité qui ne manquera pas de vous aider à faire face à votre charge d’aidante ou d’aidant naturel : faites quelques chose pour une autre aidante ou un autre aidant.